L’équité salariale

L’équité salariale revêt un caractère particulièrement important pour l’équipe du SERUM puisqu’elle a pour objectif d’éliminer la discrimination salariale systémique fondée sur le sexe à l’égard des personnes occupant un emploi à prédominance féminine et d’accorder un salaire égal pour du travail jugé de valeur égale, peu importe le sexe. Or, si vous n’êtes pas au fait du dossier, sachez que le SERUM a déposé, le 31 mars 2011, une plainte à la Commission de l’équité salariale, étant donné que nous considérons que l’Université de Montréal ne s’est pas conformée à son obligation d’évaluer le maintien de l’équité salariale. Essentiellement, les faits remontent au 12 mars 2009. À ce moment, l’employeur venait de réaliser le programme général d’équité salariale. Suite à cet exercice, l’employeur devait procéder à l’évaluation du maintien de l’équité salariale pour les catégories d’emplois visées par le programme et en afficher les résultats au plus tard le 31 décembre 2010, tel que prévu par la loi. Or, l’Université de Montréal n’a pas terminé l’évaluation du maintien de l’équité salariale applicable aux catégories d’emplois visées par le programme et n’a effectué aucun affichage des résultats dans un endroit visible et facilement accessible aux personnes salariées au 31 décembre 2010, comme l’exige la loi. Sachant cela, le SERUM a donc déposé une plainte à la Commission de l’équité salariale.

Lire la suite+